Actualités

Les asiatiques et chinois de France dans l’action politique et sociale

Page  1 sur 14  > >>

COMME TOUS LES ANS, LES ASSOCIATIONS FRANCO CHINOISES FÊTENT À BELLEVILLE LE FÊTE DE LA LUNE. CETTE ANNÉE CHINESE FOOD DAY, SAMEDI ET PROJECTION DÉBAT "LA LIGNE DE COULEUR", LE 28.

VOIR L'AFFICHE

 

L'historienne franco-chinoise Li Ma a été agressée dans le RER B alors qu'elle quittait l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle. Dans son sac à main, dérobé à l'arraché, ses papiers, ses disques durs, des copies d'étudiants et un manuscrit à paraître prochainement.
L'Express, 19 juin 2015

Organisée par le Professeur Olivier Bouchaud, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Avicenne, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et Université Paris 13. Plusieurs spécialistes médecins, psychiatres, ethnologues, spécilistes de la Chine et de l'Asie croiseront leurs expériences dans un objectif :

"Comment mieux les comprendre et mieux les soigner ?",

en prenant en compte les convergences, mais aussi les différences civilisationnelles, culturelles, historiques, religieuses, philophiques, médicales...

Programme - Affiche

Le 3 juillet 2015 AM, Journée Asie à Saint Anne, entrée gratuite.

De la traduction à la transmission, Expériences, recherches et cliniques en Asie.

Télécharger le programme

 

Wenzhou - ville pilote du capitalisme chinois et réforme en cours

Page  1 sur 8  > >>

Face à l’extension du christianisme dans la région, perçu par les autorités comme « intenable », une campagne a été lancée en février dernier et les permis de construire des églises catholiques et des temples protestants sont étudiés de près afin de décréter la démolition des édifices qui auraient enfreint les règlements en vigueur.

Lire Églises d'Asie

D'après le Règlement sur les financements privés à Wenzhou, les entreprises ayant besoin de fonds pourront en emprunter auprès de prêteurs privés via trois sortes d'agences intermédiaires, à savoir les sociétés de gestion de capitaux privés, les sociétés de services d'informations financières et les institutions de services de prêts, qui ne font toujours pas partie du système financier formel dans les autres régions du pays.`Chine Informations, 28 février 2014.

En Chine, les entrepreneurs Wenzhous se plaignent du ralentissement économique et de l'augmentation des taxes. Comme leurs compatriotes d'outre-mer en Europe !

Pour payer plus d'impôt, faut-il encore disposer des marges pour le faire. Ce qui n'est pas toujours le cas, quand on est spécialisé dans le bas de gamme.

Seule une montée en gamme, en valeur ajoutée (qualité, services, marques...), en mode de distribution (internet, grande distribution...), en type de recrutement (hors famille, diplômés chinois et français...), avec une formation professionnelle des dirigeants et des salariés, permettra à ces entreprises chinoises de Wenzhou (en Chine et en Europe) de continuer leur croissance, tout en contribuant plus et mieux aux collectivités publiques du pays où elles sont installées.  Paris, le 26 octobre 2012. 

Le cancer chinois du "shadow banking" (banques noires). Article de Damien Durand, diplômé Sciences Po Paris et IEP Grenoble. La quotidienne d'Agora,  30 novembre 2012.

Rien ne va plus dans le berceau du capitalisme privé chinois. Frappée de plein fouet par la crise, la ville côtière de Wenzhou, célèbre pour ses entreprises prospères, est en pleine débâcle. Arte Reportage, 4 février 2012

France / Chine - des relations en mouvement

Page  1 sur 10  > >>

Alors que le « couple franco-chinois » fête ses cinquante ans, Investissements Chinois en France - Mythes et Réalités ouvre le débat sur un thème bien peu débattu et pourtant d’importance : l’investissement chinois en France est-il une chance pour l’économie hexagonale ou, au contraire, une menace ?

Un ouvrage passionnant édité par PACIFICA. 

Dossier de presse ; Lien Éditions Pacifica ; Lien Amazon

Quel est le point commun entre les quatre derniers ambassadeurs chinois en poste à Paris, le patron de Decathlon en Chine, le millionnaire et roi du thé vert en Afrique Ye Wei… et le Prix Nobel de littérature Gao Xingjian ? Tous parlent le français et l’ont appris à l’université des langues étrangères de Pékin, communément appelée « Beiwai » en mandarin.

Les Échos, 10 février 2014.

L'assocation A.E.C.F. (Association des Entreprises Chinoises en France) : ces membres ont investi en France 1,4 milliards d'euros et créé 2800 emplois directs : Voir vidéo de présentation

 Cet intérêt des grands groupes chinois pour la France ne doit rien au hasard. On peut le dater précisément d’avril 2013, lorsque François Hollande, en visite officielle à Pékin, a déclaré que l’Etat était prêt « à lever tous les obstacles, tous les freins » aux investissements chinois, à condition « qu’ils contribuent à la création d’emplois et à l’activité ».

Dossier Les Échos, 6 février 2014. 

Les investissements chinois explosent, mais restent microscopiques (0,8% des investissements étrangers. L'expansion, 18 février 2014. 

Plus de 400 événements prévus : Centre d'information Internet de Chine 14 janvier 2014

Exposition Culture Chine Voir

Radio Chine International

Une nuit de Chine au Grand Palais, Le Nouvel Obs

Les couacs de l'amitié franco-chinoise, Arte , 10 janvier 2014

Encore des dizaines de milliers de sans papier chinois en France

Page  1 sur 3  > >>


Chunlin LI vit avec sa femme aux Lilas (93). Ils ont une petite fille de 3 ans,  EMY, née en France. Elle fréquente la crèche Jacques Prévert depuis l’âge de 4 mois et est inscrite en petite section maternelle à l'école Romain Roland aux Lilas pour la rentrée. Très vive, elle parle déjà bien français pour son âge. M. Li est très présent auprès de sa fille dont il s'occupe le soir, quand la maman travaille. La petite réclame son papa tous les jours depuis sa mise en rétention il y a maintenant 9 jours."
"M. Li a une soeur qui vit avec son mari en région parisienne. Ils sont régularisés, ont construit leur vie ici, et ont deux enfants adultes, diplômés en France, qui y vivent et travaillent. Les deux parents travaillent, sont appréciés de voisins, des parents de crèche, etc. Bref, la vie de tout le monde. Sauf qu’ils sont arrivés en France en 2004, il y aura bientôt dix ans, qu’ils sont de nationalité chinoise et sans papiers.

Chunlin LI  a été arrêté le 13 juin 2013 lors d’un contrôle routier et placé en rétention. Il peut être renvoyé en Chine à tout moment, à 12 000 km, sans véritable espoir de retour,  abandonnant sa compagne et sa fille. 
Est-ce vraiment pour ça qu’Hollande a été élu ? Est-ce « normal » ?

 

 

Face au désir des étudiants chinois de rester travailler en France, une administration Kafkaïenne   Le Monde Blog   11 janvier 2013

Le délit de solidarité supprimé ! RFI 2 janvier 2013

France Info, 5 janvier 2013. 

" On s'est syndiqués pour avoir des papiers" Lire dans Médiapart, 27 novembre 2012

Actualités - Chine

Page  1 sur 8  > >>

Par Michel Aglietta, le blog du CEPII

Le moral des chinois plombé par la politique de l'enfant unique Melty.fr

La Chine maintient sa politique de planning familial  Centre d'Informations Internet de Chine  15 ajnvier 2013

Les effets surprenants de la politique de l'enfant unique en Chine Yahoo 11 janvier 2013

Selon une enquête de chercheurs australiens, les enfants uniques chinois développent des traits de personalité peu propices à l'initiative économique. Les Echos.fr  11 janvier 2013

"Les enfants uniques manquent d confiance en eux"   Le Figaro 11 janvier 2013.

Si 145 membres du comité permanent ont voté pour le document, un contre et cinq se sont abstenus sur un texte sur le renforcement de la protection de l'information en ligne, prévoyant notamment l'obligation pour les acteurs du Net de contrôler l'identité de l'usager. Et si la transparence s'appliquait non seulement aux internautes mais aussi aux dirigeants et à leur patrimoine ? Une mesure indispensable pour lutter contre la corruption. "Si le peuple ne peut pas être victorieux des groupes d'intérêt, pourquoi avoir renversé Tchang Kai-chek?"Lire M Blogs, 29 décembre 2012

Recension par Wang Simeng, Doctorante en sociologie à l'École Normale Supérieure de Paris du livre : Chinoises au XXIe siècle. Ruptures et continuités de Marylène Lieber et Tania Angeloff. Lire sur nonfiction.fr, le quotidien des livres et des idées, 13 décembre 2012.

 

 

Actualités - France

Page  1 sur 7  > >>

RECHERCHE FIGURANTS ASIATIQUES
POUR COURT-MÉTRAGE

Recherche des figurants asiatiques pour le tournage d'un court-métrage de fin d'études (école 3IS - Institut International de l'Image et du Son):

Projet: "Xiang Yin" réalisé par Xin Wang

Résumé: Zhang, un chinois de 50 ans vivant modestement à Paris, qui a tout abandonné pour devenir pianiste en France mais a raté sa carrière. Il va se réconcilier avec ses rêves passés et sa famille en aidant un jeune français ayant fugué du domicile parental pour devenir lui aussi musicien.

Rôles principaux interprétés par Shue Tien et Jules Sitruk

Nous recherchons des figurants asiatiques de tous âges pour une ou plusieurs de ces dates:
- le mercredi 18 mars après-midi
- samedi 21 mars toute la journée
- dimanche 22 mars
- lundi 23 mars

Tournage en région parisienne, non rémunéré.

Merci de m'envoyer photo, âge et coordonnées à: castingzhang@gmail.com
Nous serons très reconnaissants de l'aide que vous pourriez nous apporter dans notre entreprise.
Si vous souhaitez en savoir plus sur notre projet, vous pouvez vous rendre sur la page Facebook du film: https://www.facebook.com/xiangyincourtmetrage?fref=ts
Merci par avance.
Cordialement,
Alexandra Charles
2nde assistante réalisatrice
06 60 63 22 94

L'or retrouvé du restaurant Le Président symbole de la mue chinoise de Belleville. 

Le célèbre établissement, haut lieu du Tout-Paris et de la diaspora asiatique, a été racheté par un Chinois à des réfugiés du Cambodge. Dans tout le quartier, les wenzhounais ont pris le pouvoir !

Lire l'article dans Le Monde du 1 février 2014. 

Mardi 18 mars 2014  9-17h, au Salon Honorat, Cité Universitaire Paris 14

Informations

Dans le HUFFINGTONPOST, du 23 décembre 2013, Jean-Christophe Deprès, un des meilleurs spécialistes français du marketing, dit "ethnique", revient sur le terme "communautarisme", véhiculé aujourd'hui comme une injure, alors qu'il est à la base de la constitution de toute société. 

Dans son ouvrage "La Chine à Paris", Richard Beraha explique la structuration des réseaux Wenzhou, originellement méprisés du pouvoir central Chinois, et qui réalisent ce qu'il appelle "une mondialisation par le bas". Ce qui en jeu dans ces réseaux n'est pas un système para-mafieux mais ce qui nous fait défaut en cette époque de bonnets rouges : la confiance.

C'est ce qu'ont connu les Bretons, les Corses ou les Auvergnats ; à côté de l'Etat, des entités plus proches aident à s'ancrer, à évoluer. Avec des tensions parfois mais à profit pour la société. C'est ce à quoi aspirent aujourd'hui paisiblement nombre de musulmans français.

 

Les technologies visent à permettre le développement d'autres solidarités, fondées elles sur l'affinité, ainsi le financement participatif ou crowdfunding constituera bientôt une réelle alternative à un système bancaire trop éloigné des attentes de ses clients.

 

Divers

Page  1 sur 7  > >>

 Les chinatown du monde, RFI, 6 janvier 2014

Pendant la première guerre mondiale, la France et l'Angleterre, manquant de main-d'oeuvre en raison de la mobilisation et des victimes de la guerre, ont recruté de 1916 à 1919 140.000 volontaires chinois (40.000 pour les Français et environ 100.000 pour les Britanniques: les Chinese Labour Corps -CLC). Centre Presse, 29 janvier 2014

"Tous les Chinois continuent à occuper une position quelque peu ambiguë, marginale, dans un entre-deux dans la société sud-africaine".

Dr. Yoon Jung Park est un chercheur en sciences sociales

Réseau International de Diaspora en ligne

Lors du séjour de François Holande à Pékin, François Pinault, patron de PPR (qui devient Kering), avec ses marques de luxe, et propriétaire de Christie's, fait un cadeau somptueux et sans doute apprécié au gouvernement chinois. 

Le Nouvel Obs, Le Figaro, 26 avril 2013

Événements

Page  1 sur 5  > >>

INVITATION

La Maison de la Chine, les éditions L’Harmattan, et l'auteur, Frédéric BERAHA
ont le plaisir de vous inviter à l’une des deux présentations de l'ouvrage à Paris

APPRENDRE DE LA CHINE 
ET S'Y ORIENTER
Frédéric BERAHA
Collection Points sur l'Asie
ISBN : 978-2-336-00347-4 • novembre 2012 • 212 pages Prix éditeur : 21 €

Le 14 février à 17 h. 
La Maison de la Chine 
76, rue Bonaparte
Place Saint Sulpice 75 006 Paris Le 15 février à 19 h.
Espace L'Harmattan 
21 bis rue des Ecoles, 75005 Paris
Métro Maubert-Mutualité 

Apprendre de la Chine et s’y orienter se veut un outil précieux pour les entreprises confrontées au marché chinois. Elles y trouveront non pas des recettes, mais un socle de connaissances théoriques et pratiques, pour comprendre les évolutions du monde chinois, définir leur stratégie, analyser et améliorer leur pratique. L’originalité de ce texte tient, pour partie, au parcours professionnel de son auteur. Frédéric Beraha vit en Chine depuis plus de vingt ans et a occupé dans ce pays des fonctions multiples : enseignement, diplomatie, grande entreprise, conseil. Il décrit une réalité vécue de l’intérieur, propose des visions croisées et complémentaires : histoire, économie, management, stratégie, politique commerciale. Imprégné de culture chinoise, et pratiquant couramment le mandarin, il nous livre ici une analyse « à la chinoise » de la confrontation entre deux mondes qui doivent désormais converger l’un vers l’autre.

Lire la présentation ; Acheter Fnac.com ; Chine-Informations

Interview radio de Frédéric Beraha, sur le luxe en Chine ; gbtime 22 février 2013.

Jusqu'au 9 mars, le Forum des images, à Paris, embarque le spectateur pour un voyage cinématographique dans l'Empire du milieu. Une occasion de redécouvrir les cinéastes chinois que Courrier international a rencontrés.

22 janvier 2013.

"Associant des auteurs d'horizons géographiques et disciplinaires différents, l'ouvrage vient défricher un sujet d'étude largement délaissé en France par la recherche et le journalisme. Les difficultés d'accès au terrain, aux trajectoires et au vécu des communautés chinoises, servent trop souvent de pretextes à l'édification de carricatures criminalisant ou exaltant, parfois dans le même mouvement, une sorte de génie industrieux et secret - rarement déconstruit, rarement mis en doute".  

"Dans un style volontiers littéraire et imagé, les auteurs dépeignent le système d'entraide et de coopération...." ; "L'apport de l'ouvrage aurait pu se limiter à cette description - et c'eut déjà été beaucoup. Mais l'enquête montre également combien la migration rabat les cartes des rôles sociaux..."; Lire

Laurence Roulleau Berger, Directeur au CNRS, est un des rares sociologues français a avoir noué des liens institutionnels, de réflexion théorique et de terrain partagé avec des sociologues chinois. Après avoir publié un ouvrage de référence : La Nouvelle sociologie chinoise, avec Guo Yuhua, Li Peilin et Liu Shiding (CNRS Éditions 2008), L.R.B. démontre, à partir d'une approche théorique comparée, mais aussi des sujets d'études des scientifiques chinois, d'une part le foisonnement créatif de cette nouvelle sociologie et d'autre part, au-delà des différences, l'universalité des approches pour mieux comprendre l'homme et la société en mouvement. 

Le principal objectif de l’ouvrage, qui porte sur la désoccidentalisation de la sociologie est d’amener les lecteurs à sortir des carcans universalistes de la science occidentale. L’approche est critique au sens où elle permet de développer un modèle d’analyse des conceptions paradigmatiques de nos sociétés contemporaines par le dialogue.

Lire Lecture Revue Org

La Chine à Paris

Enquête au coeur d'un monde méconnu

 
 
Français Anglais Chinois

Cliquez sur l'image pour lire la 4ème de couverture


La Chine à Paris - Couverture

A la une...

Page  1 sur 2  > >>

Dans cette période où la France se déchire dans la recherche de son improbable identité, en créant des boucs émissaires, la jeunesse chinoise a fait une démonstration. Vécue comme telle par les politiques, les associations et les encore trop rares français qui ont accompagné ce mouvement. Une organisation parfaite, un climat de sécurité et de paix, aucun slogan raciste, des drapeaux français (et pas chinois !), une détermination affichée, des revendications claires…une mobilisation de toutes les générations malgré les différences de point de vue. 
Ce qui a le plus surpris, c’est la capacité de l’AJCF de prendre le leadership (le micro, les médias…) de ce mouvement en imposant sa parole pacifiée et républicaine, sa colère froide et exigeante et son énergie communicante. 
Même sur BFM TV ( http://www.bfmtv.com/…/agressions-racistes-la-communaute-ch… ), habitué au sensationnalisme douteux, aucune parole négative portée sur le mouvement ! Et pratiquement tous les médias français étaient présents, comme les partis politiques (discrets cependant et sans succès dans leur habituelle volonté de récupération). 
Nous  pressentons que les autorités vont prendre (comme à Belleville après 2010 et 2011) les mesures nécessaires en terme de sécurité (à suivre bien évidemment). Ces associations chinoises auront alors obtenu beaucoup pour aider toute la population asiatique victime de ces agressions insupportables et traumatisantes. 
Mais une seule partie du chemin sera alors accompli. En effet, les préjugés s’inscrivent dans un contexte où une part encore trop importante des citoyens chinois vive en réseau fermé, avec peu de communication avec la diversité des habitants des quartiers populaires. Dans le 93, plus de 40% des jeunes de 15 à 24 ans sont au chômage (http://www.journaldunet.com/…/saint-denis/ville-93066/emploi ) et le bassin d’emploi d’Aubervilliers leur est peu ouvert. Voici une piste comme les rencontres entre jeunes dans une approche d’entraide citoyenne et les actions communes avec des associations locales. 
Enfin, n’oublions pas la dimension géopolitique d’un mouvement de ce type, une grande part des migrants ayant encore un passeport chinois. Pour le soft power de la Chine, et malgré sans doute ce qu’en pense certains ainés, la forme de la mobilisation, son sérieux et son adaptation à la société française constitue une évolution très favorable à la bonne intégration et à l’obtention du respect de tous. 

Voir tous les articles de presse sur la manifestation et les vidéos 

Plus jamais ça ! Voici le slogan crié par une grande majorité d'asiatiques de France face à la multiplication des vols et agressions physiques lâches qui ont été fatales à un modeste couturier chinois d'Aubervilliers, Monsieur Chaolin Zhang. Ce problème est loin d'être récent, même si les médias commencent à peine à s'y intéresser. Depuis le début des années 2000, des adolescents en rupture sociétale se sont spécialisés dans ce type de crime, largement impuni. En 2010, plus de 20 000 citoyens chinois, asiatiques et de toutes nationalités s'étaient regroupés pour demander aux pouvoirs publics d'apporter des solutions concrêtes en terme de protection, de police, de justice et également d'intermédiaires sociaux à même de créer du lien dans les quartiers. Ils ont été en partie entendus, car manifestement les agressions se font moins nombreuses notamment dans les 4 arrondissements de Belleville à Paris. 

Dans le 93, tout reste à faire. Bien sûr en terme d'effectif policier et de télésurveillance comme le reclament les maires d'Aubervilliers, de la Courneuve, de Bobigny... Mais également en conduisant des actions visant à mieux faire conaître les chinois, à mieux les insérer dans le tissu associatif et partager avec l'ensemble des citoyens leur capacité économique, notamment en offrant des emplois à la jeunesses du 93 qui a un des taux de chomage les plus important de France. 

Ce ciblage ethnique des victimes s'appuie sur des préjugés, des méconnaissances, une forme de racisme insidieux excluant de fait ces habitants de la communauté citoyenne. Si on ne note pas de conflits ouverts entres les chinois et le reste de la population et que ces agressions sont le fait de très jeunes souvent mineurs (les 3 agresseurs ont été arrêtés, ils ont 15,16 et 19 ans), ce racisme ambigu basé sur des soupsons est partagé par beaucoup, à droite comme à gauche, même chez certains politiciens et certains policiers qui ont en charge la paix dans les quartiers. 

C'est pour cette raison que sous l'impulsion des associations plusieurs rassemblements ont déjà eu lieu à Aubervilliers pour rendre hommage à Chaolin et à sa famille. 

Le dimanche 4 septembre, plus de 200 associations asiatiques et chinoises appellent tous les citoyens à se mélanger à eux pour crier leur indignation devant cette violence et demander des actions concrêtes pour y mettre fin. 

Manifester, revendiquer, offrir une parole publique .... constituent souvent un premier pas vers une intégration pleine et entière dans la République ! Ne les laissons pas seuls. 

Vous trouverez sur la page Facebook de l'Association des Jeunes Chinois de France toutes les informations utiles pour se rendre à cette manifestation.

Quelques articles de presse sur le sujet : 

- Le monde ; Le parisien ; Le Figaro ; L'Express : Libération ;

Les affiches de la manifestation 1 et 2

Article 2/09/2016 Liberation avec interview de Olivier Wang, Rui Wang de l'AJCF et de Richard Beraha Le blues des Chinois de Paris

Le Monde 01/09/2016 Les chinois d'Aubervilliers se mobilisent pour leur sécurité ! 

Qui sait ? Le futur président de l'Assemblée nationale sera peut-être franco-chinois, a souligné Claude Bartolone devant plus de 600 membres de l'AJCF

L'AJCF, en tant qu'association, se veut un espace d'échange destiné à promouvoir le vivre ensemble, à travers le prisme de la culture, meilleur moyen de casser les préjugés les plus éculés. Elle s'efforce de rassembler deux grandes civilisations millénaires en puisant son énergie et son enthousiasme au sein des premières générations de Français d'origine chinoise.

Article sur le Point

La diaspora chinoise, notamment issue de Wenzhou, a créé en France en une vingtaine d’années environ 45 000 entreprises. Commerces de détails de prêt à porter, cuir, bazar, bijouterie, informatique, restauration chinoise et japonaise, brasserie, services… et plus de 4 000 affaires d’Import-Export, de gros, que l’on retrouve dans le centre de Paris au Sentier, dans le 11e et surtout à Aubervilliers (2000 boutiques), et également à Marseille, Lyon, Lille…

Cette économie a prospéré grâce d’une part à l’énergie entrepreneuriale de ces migrants et d’autre part à un approvisionnement de produits chinois, principalement dans le prêt à porter, peu chers, de qualité souvent moyenne, sans valeur ajoutée marketing et dans un fonctionnement pas suffisamment immiscé avec l’économie française, au niveau des salariés, des fournisseurs, des méthodes de travail.

Dans l’ouvrage « La Chine à Paris », nous examinons cette économie et mettons en exergue ses vulnérabilités qui en 2015, avec la montée des coûts de production en Chine et la crise en Europe deviennent criantes, faisant dire à Rui Wang, Président de l’Association des Jeunes Chinois de France, que le « modèle d’Aubervilliers va disparaître ».

Les jeunes chinois se tournent dorénavant vers d’autres horizons. Certains cherchent à exporter des produits français en Chine, comme les chinois d’Italie le font depuis longtemps, d’autres investissent les entreprises en ligne, les services, d’autres enfin (rares encore) créent un marque de luxe franco chinoise.

C’est le cas de Liwen Dong, ex fondateur de l’O.N.G. Hui Ji et auteur de la Chine à Paris. Il  a fait le pari de Paris, pour créer Dong Tcha, marque à vocation internationale, spécialiste du cachemire d’exception réalisé en Mongolie.

Liwen Dong s’appuie sur trois convictions :

-       les marchés traditionnels de la diaspora chinoise dans le prêt à porter sont en déclin : concurrence de pays moins chers, manque de valeur ajoutée, acteurs trop nombreux…

-       la Chine, notamment en Mongolie intérieure, dispose d’une tradition ancienne dans l’artisanat de grande qualité qu’il s’agit de faire découvrir en Europe,

-       c’est en unissant le savoir faire français dans la mode, le style, les arts de vivre et l’univers sensitif et les pratiques asiatiques que les parisiens, avides d’exigence, de sobriété et d’élégance trouveront, au meilleur prix, leur « seconde peau ». Pour l’été, avec des cachemires ultra fins et toute l’année avec une matière issue des premières tontes de la chèvre mongole.

À voir, toucher, essayer, faire sien 28 rue du Dragon, en plein cœur de St Germain des Prés, Paris. Page Facebook.

 

Qu'est ce qu'être perçu comme "de couleur" en France ? 

À l'espace Saint Michel, Paris 5, projection suivie d'une rencontre et d'un débat sur le racisme en France. 

https://www.facebook.com/pages/La-Ligne-de-couleur/858134500912258

Interview sur France 2

Hommes & Migration est la plus ancienne des revues de sciences sociales spécialisée sur les faits migratoires et leurs conséquences. Depuis plus de 40 ans, Hommes & Migrations diffuse des connaissances sur les migrations en France et dans le monde. Pluraliste et pluridisciplinaire, la revue confronte la réflexion des chercheurs à l’expérience des praticiens.

Le dernier numéro est consacré au Paris des migrants.

Comment la Ville de Paris s’est-elle construite par les migrations anciennes et nombreuses ?

Vous y trouverez un article de Richard Beraha, page 55, "Les Wenzhous de Paris et d'ailleurs" qui explicite le parcours des migrants de ce district chinois au sud de Shanghai, de la clandestinité au commerce sur les pas de leurs ancêtres, de Paris à toute l'Europe. Les trois facteurs de transformation historique, économique et social y sont analysés : l"histoire récente de la "mondialisation par le bas", le mimetisme migratoire et économique et son déclin, l'émergence des mobilisations sociale malgré une parole encore timide. 

Accéder à l'article

p 197, un Compte rendu de l'ouvrage : "La Chine à Paris" par Mustapha Harzoune.

"Les Wenzhous sont longtemps restés enfermés dans une Chine en France, mais avec les nouvelles générations, la multiplication des engagements associatifs, politiques, économiques, arrive le temps d'une Chine de France".

La semaine de la cuisine chinoise à Paris a lieu du lundi 1 juin au dimanche 7 juin, 2em édition. Organisée par l'Association des Jeunes Chinois de France en collaboration avec Chine-Info et la blogueuse culinaire "La petitie banane".

 

Informations et affiche

Article dans le Figaro sur la pétition des associations asiatiques et chinoises. 

Nous dénonçons sur notre site depuis plusieurs années les agressions dont sont victimes - et ce ne sont pas les seuls - les asiatiques de France. Il est vrai que le climat actuel est propice à une forme de racisme, de soupson (qui touche aussi par exemple les juifs de France). Et des émissions comme celle de M6, relatée plus bas, apportent bien évidemment des justifications aux voyous. Nous devons cépendant veiller, en cette période difficile pour notre pays, à ne pas instrumentaliser les "communautés" et à les lancer dans le débat brulant de l'insécurité, dans un but politicien. Encore moins les monter les unes contre les autres ! 

Article 20 minutes, 22 avril 2015 : "La résurgence de la grogne pilotée par Pékin ?"

Article du Parisien le 9 juin 2015 : L'inquiétude des chinois de France

Richard Beraha : "Certains reportages télévisés ou article de presse sur les asiatiques ont fait beaucoup de tort"

 

Stop à la stigmatisation des asiatiques de France : « Zone Interdite » du 15 mars 2015, nous exigeons un droit de réponse !

 Notre association a formé un collectif avec d'autres associations, dont le nombre est appelé à grandir. Nous écrivons une lettre ouverte à M6 pour un droit de réponse suite à un reportage que nous jugeons très stigmatisant et méprisant le vivre ensemble.

Le 15 mars 2015 votre chaîne diffusait un reportage intitulé : « Drogue, argent sale : la grande traque des services spéciaux » dans l’émission « Zone Interdite ». Celui-ci assimilait les exactions supposées d’un couple dit « de nationalité chinoise » à l'ensemble des « commerçants chinois ».

Citoyens asiatiques vivant en France et français d’origines asiatiques contribuant chaque jour à la bonne marche de l’économie française, nous avons été particulièrement heurtés par les amalgames véhiculés par votre émission. En quelques minutes, ils ont stigmatisé l’ensemble d’un groupe désigné selon son seul critère ethnique, au travers d’un seul cas isolé. En quelques minutes, ils ont sapé le travail que nos associations mènent auprès de nos concitoyens, des médias et des pouvoirs publics afin d'améliorer le vivre ensemble dans nos quartiers. En quelques minutes, votre émission a renforcé le racisme et la suspicion ambiante à l’encontre de toute personne asiatique perçue comme « chinoise ».

Les conséquences de la diffusion de tels amalgames qui peuvent vous apparaître anodins sont malheureusement connues. Nous n’y sommes que trop fréquemment confrontés. Augmentation du nombre d'agressions verbales et physiques, menaces et braquages sur les commerçants asiatiques, tout cela sur fond d’une idéologie xénophobe ayant trouvé une nouvelle justification.

Monsieur le Président, Monsieur Directeur des Programmes, ces « chinois » que vous désignez représentent un groupe d’individus hétéroclite, aux identités et parcours très divers. Ils sont étudiants, entrepreneurs, commerçants, membres de la société civile, engagés en politique, parents, et surtout, investis, tant que faire ce peut, dans la vie de la cité.

Par la présente, nous vous demandons de prendre vos responsabilités, et de nous accorder un droit de réponse par le biais d’une émission consacrée aux apports des citoyens de nationalité et d’origine chinoise à la société et l’économie française.

Celui-ci constituerait une première étape indispensable à une réparation qui n’aura pas besoin, nous l’espérons, de passer par les tribunaux.

Collectif Signataire:

Association des Jeunes Chinois de France
Agir Solidairement pour le Quartier Popincourt
Notre Profession Notre Avenir (Buralistes)
Asiagora
 

Fashion Center, un méga-centre commercial pour importateurs de vêtements et de textile, présenté comme le plus grand d'Europe, a été inauguré mardi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), confirmant le rôle de QG du commerce chinois en France tenu par cette banlieue nord de Paris. Son ouverture doit permettre selon ses promoteurs de «rationaliser» l'installation des grossistes, dont les boutiques s'amassent anarchiquement dans certains quartiers de Paris (Sentier, XIe arrondissement) et en banlieue, générant nuisances et embouteillages.

Lire l'article de 20 minutes

Quelques questions restent bénates :

- Aubervilliers a connu une forte expension après l'entrée de la Chine dans l'OMC, mais aujourd'hui, n'y a t'il pas trop d'acteurs ? Quelle sera la viabilité de ces affaires alors que les produits chinois sont de plus en plus chers (augmentation du Yuan, amélioration des conditions de travail...) et que peu d'affaires se sont vraiment modernisés (vente internet, création de marque, réseau de prosepction actif...) ? Un proverbe chinois dit que les montagnes ne montent pas jusqu'au ciel ! L'avenir nous le dira. 

LE PARISIEN, 11 FÉVRIER 2014, Économie : Aubervilliers, Chinatown du Prêt-à-porter

Ces entrepreneurs sont pour la plupart originaires de la région de Wenzhou, dans l’est de la Chine. « Ce sont souvent d’anciens paysans arrivés en France dans les années 1970-1980, explique Richard Beraha, auteur de La Chine à Paris (Robert Laffont, 2012). Ils ont réussi, à force de travail et en s’entraidant, à tirer profit des faibles coûts de production de leur pays d’origine. » Les affaires ont explosé en 2005, quand l’Union européenne a supprimé les quotas d’importation du textile chinois. Mais la montée du cours du yuan et l’augmentation des salaires rendent les usines locales de moins en moins compétitives par rapport à celles du Bangladesh ou du Vietnam. « Les grossistes franco-chinois vont devoir se renouveler, souligne Richard Beraha, en investissant sur le design et en se repositionnant sur le milieu de gamme. » De fait, de nombreux enfants d’immigrants préfèrent ne pas reprendre le fonds de commerce de leurs parents. « Le modèle d’Aubervilliers va disparaître, affirme Rui Wang, qui travaille quant à lui dans la grande distribution. Les petits magasins de 100 mètres carrés ne feront bientôt plus le poids face aux grandes centrales de vente en gros. »

 
 

Lire information sur le site Chine Info, 20 mars 2015

L’année 2015 promet d’être riche. Cette première rencontre de l’année réunira deux grands témoins, anciens diplomates français, qui donneront un éclairage historique aux relations francochinoises pour mieux en discerner les perspectives. Jacques DUMASY, ancien Consul général à Chengdu nous présentera son livre paru en janvier 2014 : La France et la Chine (1248- 2014) de la méconnaissance à la reconnaissance aux éditions Nicolas Chaudun.

Frédéric BERAHA, ancien conseiller culturel à l’Ambassade de France en Chine introduira son ouvrage :

"Apprendre la Chine et s’y orienter" publié chez l’Harmatan en 2012 dans lequel il défriche pour nous les pistes du monde des affaires chinois tout en nous invitant à rester fidèles à la culture et aux valeurs que nous portons.

LUNDI 16 FÉVRIER DE 17H15 À 19 H, BOURSE DU COMMERCE, CCIP PARIS, 2 RUE DE VIARMES, PARIS 1ER. 

De l'égalisation de l'âge du consentement en 1981 au mariage pour tous en 2013, l'homosexualité a parcouru un long chemin pour être reconnue dans la société française. Quelle est sa situation actuelle en Chine, où les traditions familiales et le poids de la politique sont autant de freins à une évolution ?

La semaine L.G.B.T. chinoise à Paris réunira des chinois et des français de toutes sensibilités pour évoquer cet amour de la pêche-partagée (synonyme d'homosexualité) en Chine sur les aspects historique, politique, culturel et social. 

Programme

Affiche

Un site d'un genre nouveau vient de voir le jour sur la toile : Avenuedasie.fr. Basé sur le principe du Bon Coin, Avenuedasie.fr permet à des membres de la diaspora et à des français d'interagir, de vendre et de louer tout type de produits, de proposer des services, en chinois et en français. Des extensions sont prévues en Italie et en Espagne.

L'équipe est celle du site Huanrenje, avec Pascal Ren et d'autres associés.  

Lire, Le Monde 06.10.2014

Sous le titre : "Wenzhou à Paris, chronique d'un combat pour vivre ailleurs", les Éditions Pacifica publie en juillet 2014 (lancement en septembre) la traduction fidèle de l'ouvrage collectif "La Chine à Paris, enquête au coeur d'un monde méconnu", aux Éditions Robert Laffont. 

 

Comme chaque année, les associations locales françaises et chinoises du XIe et plus globalement de Paris et la région parisienne se retrouvent autours d'événements artistiques, culturels et des débats visant à favoriser la connaissance réciproque et le vivre ensemble. Venez nombreux !

Manifestation soutenue par la Mairie de Paris XI, ASQP, ACCPPF, AJCF, CFFC.

Voir l'invitation

 3 soirées de rencontre, les mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 septembre.

La Mairie du 11ème accueillera les soirées du 10 et du 12 septembre (dès 19 h). La MJC Mercoeur (dès 20 h, 4 Rue Mercoeur, près de la Place Voltaire) pour la soirée du 11 septembre. 

Chaque soirée aura son originalité.

Le Mercredi 10, ce sera un concert de piano (classique) franco-chinois. Découverte de jeunes talents prometteurs. Il sera suivi par un Buffet offert par l'ACCPPF - avec les fameux "gâteaux de lune" bien sûr.

Le Jeudi 11, la projection d'un documentaire sur la jeune génération de Chinois (qui se désigne elle-même comme "Enfants Bananes", devinez pourquoi !) sera suivie de la présentation d'extraits d'une pièce de théâtre sur une maman chinoise qui vient visiter sa fille en France. Les deux artistes habitent Paris 11ème et participeront au débat qui aura lieu ensuite, sur le thème de la deuxième génération, celle des enfants de migrants. Notez que Simeng Wang, jeune sociologue, échangera à ce sujet avec Richard Beraha, ancien président de l'association Hui-Ji et éditeur du livre collectif "La Chine à Paris" (publié en 2012, et qui sera en vente ce soir là).
Ce débat constituera le début d'une réflexion sur l'avenir commercial du quartier Popincourt que l'ASQP souhaite lancer, avec d'autres partenaires associatifs et les élus municipaux (du 11ème, du 19ème et du 20ème) pour anticiper cet avenir sur la base des évolutions en cours que nous pouvons tous constater.
 

Le Vendredi 12 enfin, nous aurons le plaisir d'accueillir à nouveau Xiaoling Zhu, la réalisatrice du film "La Rizière", dont nous n'avons pu voir l'année dernière qu'une trentaine de minutes, suffisamment pour savoir que c'est un beau film que nous souhaitons voir jusqu'au bout.

Ce beau programme est résumé en page 2 du Flyer que vous pouvez télécharger en bas de la page de la Mairie du 11ème 
http://www.mairie11.paris.fr/mairie11/jsp/site/Portal.jsp?document_id=22319&portlet_id=2837&comment=1&current_page_id=983

 

Communiqué de presse

Chinois de France - Français de Chine propose une large offre de formation à la langue française et au chinois. Ouverte à tous, l'association s'adresse aux adultes comme aux enfants, aux sinophones comme aux francophones. CFFC participe à l'animation du quartier parisien de Belleville et joue un rôle demédiation sociale et culturelle.

Voir leur site web en français et en chinois

Jeudi 17 avril 2014, à l'agence de développement du Val de Marne. 

Invitation

Voir la vidéo

Débat sur Radio france Internationale, 27 mars 2014 avec Olivier Wang, avocat, co-fondateur de l'A.J.C.F. et candidat sur les listes électorales de Paris XIXe. et Richard Beraha. 

Quelques informations sur la coopération franco - chinoise à propos de cette visite d'état : 

Challenge : La chine prête à équilibrer sa relation économique avec la France

Le Figaro : Paris veut attirer les investisseurs chinois en france

BFM TV : La viste de Xi Jinping à Paris, vue de Chine

Les Échos : Paris renforce ses liens avec la Chine sur les marchés financier

Chine.org : La france et la Chine publient un livre sur l'histoire de leur relation

JOL Press : La communauté chinoise de France prête à repartir ! (une vision très personnelle de la communauté chinoise de France, peu actualisée et caricaturale). 

 

Aux portes de Paris, un millier de grossites chinois fournissent l'Europe en articles de mode. Voyage dans ce coin de banlieue, dédale caché d'entrepôts et de showrooms. 

La réussite incroyable de cette communauté chinoise, Richard Beraha, chercheur et auteur d'une étude pour l'EHESS ("La Chine à Paris"), l'a décortiquée pendant près de dix ans. "Plus de 90 % des Chinois d'Aubervilliers viennent de la province de Wenzhou, une région pauvre, qui a vécu dans une misère noire pendant toutes les années Mao. Du coup, des millions de Wenzhounais ont émigré, essaimant une diaspora extrêmement active, efficace et solidaire."  

Lire sur L'Express, 05 mars 2014.

 

Qui sont les chinois de France ? Sont-ils aussi fermés qu'on ne le dit ? Comment expliquer leur réussite économique ? Écouter le postcast sur le site de Sud Radio, émission en direct "Sud Radio, c'est vous". De la 15 e à la 21 e minutes. 

COMMUNIQUE DE PRESSE A.J.C.F. , Paris, le 24 Janvier 2014


Le 24 janvier 2013, la 17e chambre du Tribunal correctionnel de Paris a condamné Monsieur Franz-Olivier GIESBERT, en sa qualité de directeur du magazine LE POINT, pour diffamation raciale publique.

Pour rappel, Monsieur Franz-Olivier GIESBERT avait été poursuivi par l’association SOS RACISME, sur sollicitation de l’Association des jeunes Chinois de France (AJCF), à la suite de la publication dans le magazine LE POINT d’un article intitulé « l’intrigante réussite des Chinois en France ».  Cet article avait entraîné un émoi légitime chez les Français d’origine chinoise en raison des clichés discriminatoires véhiculés dans l’article et un encadré titré « Les 5 commandements de l’entrepreneur chinois ».

L’Association des jeunes Chinois de France salue cette issue favorable. 

« Décision historique », « décision symbolique », « un premier pas franchi », « victoire », nous mesurons l’importance que revêt cette décision pour les Français d’origine chinoise. 

Nous rappelons notre profond attachement à la liberté d’expression et de la presse mais que l’article avait, à bien des égards, franchi une limite. 

En initiant cette démarche, nous avons voulu rappeler qu’un média ne pouvait si librement véhiculer des suspicions et des clichés racistes et discriminatoires. Et, par cette décision, la confiance que nous portons en la Justice est confortée. Nous espérons que cette décision permettra de prévenir de discriminations futures.

 

Franz-Olivier Giesbert, a été condamné vendredi à 1 500 euros d’amende pour diffamation envers les immigrants chinois en France en raison d’un article publié en août 2012. Il a été déclaré coupable de «diffamation publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine ou nationalité chinoise»., Libération, 25 janvier 2014 

 

FRANCE INFO, 27 janvier 2014 : Un racisme banalisé ! Lire l'article de Mathilde Lemaire

 
 

Voir l'article controversé du Point , de Jérôme Pierrat.

 

Voir Communiqué de l'A.J.C.F. 23 janvier 2014.  


 

Jérôme Pierrat, journaliste du Point, à la lecture de la Chine à Paris, a sollicité Richard Beraha, en avril 2012, pour écrire un article sur la communauté chinoise. Ce dernier l'a reçu et mis en contact avec certains responsables d’associations chinoises. Des discussions, il ressortait qu’il avait bien compris le système économique chinois en France. Il a adressé par mail son article à Richard Beraha qui a effectué quelques modifications mineures. Quelques mois plus tard en août, enfin, la parution !

On constate alors que seulement la moitié de l’article relu est conservé et qu’une partie au moins aussi importante a été rajoutée, des clichés habituels sur des faits divers anciens et qui n’ont jamais donné lieu à des décisions de justice et cette fameuse caricature discriminante sur les commerçants d’origine chinoise. 

Le journaliste, à qui Richard Beraha a adressé une lettre publique, était extrêmement gêné. Mais il n'a pas été possible de savoir si ce rajout était de son fait ou de sa rédaction.

Le Point est coutumier de ces outrances, de ces titres simplistes et ravageurs. Manifestement l’intention de la rédaction était de tourner le travail sérieux de son journaliste en torchon sensationnaliste, comme si les lecteurs ne pouvaient aborder la réalité qu’à travers des fantasmes ethno-centrés.

Cette condamnation vient conclure cette pratique journalistique de fabrique des boucs émissaires.

Richard Beraha : "Cʼest symptomatique dʼun journalisme qui privilégie lʼinsinuation sur la connaissance, lʼamalgame sur la rigueur, une forme de populisme attachant à lʼétranger des clichés stigmatisants, refusant de mettre en évidence les aspects historiques, politiques, économiques, sociologiques au profit de slogans réducteurs générant le soupçon et la peur"      

 

Soulignons toutefois une évolution depuis deux années des médias français sur la représentation de la Chine et des chinois de France, notamment la presse écrite. Vous trouverez ici une trentaine d'articles récents ou d'émissions de radio ou de TV qui, à partir du travail de Recherche Action Participative conduit par les auteurs de La Chine à Paris, proposent une variété de regards subjectifs, mais toujours en s'appuyant sur des faits ou des personnages, loin des clichés discriminants. Bravo ! 

 

Le racisme antichinois est-il rare ? Un article paru le 23 août 2012 dans le Point en donne un exemple. Intitulé «l’intrigante réussite des Chinois en France», avec comme sous-titre «les secrets de la florissante et discrète communauté de Wenzhou», il faisait l’objet d’une plainte en diffamation de SOS Racisme, vendredi, devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Libération 6 décembre 2013 ; Le Figaro ; 

Voir dossier sur l'article du Point dans les "Unes" de Décembre 2012 : les communiqués, les réactions, la génèse de l'article. 

 

 

Enquête de Bernard Genies sur la nouvelle génération de chinois à Paris, avec entres autres les portraits de Martin Weiming Shi qui se présente dans le XXe sur les listes du PS aux prochaines élections municipales ; de David Li, avocat et Président de l'A.J.C.F. et de Maryline Zheng ; de Renlai Zhu, patron de la maison d'Éditions Pacifica ; de Simeng Wang, doctorante à Normal Sup ; de Zhang Changfeng, créateur d'un bar à vin, rue de Réaumur ; de Sacha Lin, ex Président de l'AJCF et commerçant avec des extraits de l'ouvrage : "La Chine à Paris" (Liwen Dong et Richard Beraha). 

Lire l'article, Paris le 15 janvier 2014. 

 

Depuis 2011, dans le cadre d’un programme de connaissance des populations étrangères (Afrique, Monde arabe, Inde, Chine) vivant à Paris, organisé par la société Systemaction, Richard Beraha a déjà formé plusieurs centaines de collaborateurs de la Mairie : cadres, fonctionnaires dans le domaine social, culturel, économique, scolaire, médical, agents d’accueil, de sécurité, bibliothécaires…

Cette formation d’une durée d’une journée (ou d’une demi-journée pour certains groupes) constitue pour cette population un voyage au sein du monde chinois. Ils découvrent...lire la suite

Simeng Wang, doctorante à l'École Normale Supérieure en sociologie, publie dans ENS CACHAN / Terrains & travaux, 2013/2 - N°23, page 77 à 92, une passionnante enquête sur les négociations autours de l'inscription des enfants d'origine chinoise à la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). 

Cet article met en lumière le processus émotionnel des migrants et de leurs enfants (avec des symptomes d'autisme) face à une institution de santé française. Comment les choix s'opèrent entre d'une part le cadre juridique français qui nécessite pour être pris en compte par les pouvoirs publics un diagnostic (handicapé) traumatisant dans le cadre culturel de ces migrants et d'autre part la vision des parents sur leurs enfants et leur inscription dans la vie sociale. L'autime étant une manière de vivre dans le mutisme et le repli, on peut se demander si la culture de la clandestinité (deux parents sur trois sont à l'époque du choix encore sans papier) n'accentue pas cet autisme, conditions de survie pour des individus sans reconnaissance officielle et qui vivent dans la peur. 

Une contribution marquante, dans le monde chinois, sur les questions que posent la prise en charge psychiatrique des migrants (ethnopsychiatrie). 

LIRE ET ÉCOUTER    FRANCE CULTURE :  « Wenzhou, c’est un œuf, on peut sortir de l’œuf, mais personne ne peut y pénétrer », c’est ce qu’ont répété à Richard Beraha ses interlocuteurs originaires de la région de Wenzhou d’où provient la grande majorité des Chinois établis en France, soit 70%. C’est pourtant ce qu’il a tenté de faire, menant son enquête dans cette communauté réputée fermée et entourée d’un halo de silence et d’opacité. Il a même effectué à deux reprises le trajet inverse des migrants, se rendant en 2007 et 2011 dans cette province de Wenzhou, poursuivant son enquête dans les villages et la métropole qui fournissent leur lot de candidats au départ, et constatant au passage les effets de la crise de 2008. Ce faisant, il a apporté une contribution inédite à la sociologie du phénomène décrit par Alejandro Portes et Saskia Sassen, celui de la « globalisation par le bas » dans un marché du travail mondialisé.


Lire la Chine à Paris, sur la plage....voir Photo

Interview de Richard Beraha, VISIONNER (7 mn).  

Une vingtaine de personnes, proxénètes présumés et prostituées d'origine chinoise, ont été interpellées mardi matin dans le 13e arrondissement de Paris dans le cadre du démentèlement d'un réseau. Métro, 11 décembre 2013. 

Nous suivons depuis plusieurs années les faits divers concernant les populations chinoises de France.

Un constat : plusieurs fois par an, sur les journaux gratuits et Le Parisien, nous voyons des titres racoleurs avec les mots : mafia, réseaux criminels, proxénètes, prostitution, racket. Et nous n'entendons plus jamais parlé de ces affaires. Nous n'arrivons jamais à savoir qui sont vraiment ces chinois criminels, ni connaître les suites judiciaires. Pourquoi ?

Ensuite concernant la prosititution chinoise, nous vous rappelons les travaux de Florence. Levy, qui montrent que cette prostitution est individuelle, originaire de Dongbei (Nord de la Chine). Même si les réseaux existent pour franchir les forntières, ils ne gèrent pas les activités de ces femmes une fois en France. De plus comme beaucoup le savent, il y a très peu de chinois dans le 13e, mais plutôt des citoyens originaires d'Asie du Sud-est.  La prostitution chinoise oeuvre plutôt dans le Nord-est parisien. 

 

Des premiers missionnaires jésuites aux derniers diplomates, en passant par ces hommes qui ont bâti les concessions françaises, et ceux et celles qui sont allés chercher l’exil dans cette contrée lointaine, Embarquement pour la Chine nous invite à un voyage au cœur de l’Empire du Milieu, à travers les histoires et les destinées de ces Français qui ont découvert la Chine entre les années 1740 et 1950.

 

Embarquement pour la Chine : DOSSIER DE PRESSE (avec le sommaire et des extraits)

Histoires et destinées françaises dans l’Empire du Milieu

 De Christine Leang

 Acheter

Editions Pacifica (www.editions-pacifica.com)

Langue : français

 

CritiqueOn est transporté dans l'histoire croisée mouvementée de la Chine et conquérante de La France, au travers des personnages iconoclastes et audacieux, connus pour certains, moins pour d'autres, et illustrant, dans l'espace et le temps, l'extraordinaire appétence de l'Homme pour l'Ailleurs.   


Les Éditions Pacifica, dirigées par Renlai Zhu, publient en France des ouvrages chinois traduits en français et des ouvrages français en chinois. Est prévue en début 2014, la sortie en chinois de : "La Chine à Paris, enquête au coeur d'un monde méconnu" afin de rendre accessible l'ouvrage aux populations chinoises de France et aux chercheurs chinois du monde entier. 

 

 

Un article dans le Monde M sur la jeunesse chinoise en France, par Elisa Mignot

Le Monde M, 29 novembre 2012. Article sur le web.

Des centaines de ressortissants chinois vont descendre samedi dans la rue de Bagnolet, ville située dans la banlieue est de Paris, en signe de protestation contre l'insécurité qui règne dans la région, a-t-on appris vendredi de l'Union franco-chinoise (UFC), organisatrice du rassemblement.

CHINE INFORMATIONS, 15 nov 2013.

Le présentateur américain et humoriste vedette Jimmy Kimmel a provoqué la colère de la diaspora chinoise et de la Chine tout court. Un mois après la diffusion d’un sketch dans lequel un enfant de 6 ans proposait de “tuer tout le monde en Chine”, la polémique se poursuit et s’amplifie. 

LE HUFFINGTON POST 13 NOV 2013. 

Les populations d’origine étrangère, comme les chinoises, peuvent souffrir de difficultés linguistiques, dans leur prise en charge médicale, notamment pour un événement clé de la vie : un accouchement. Mais cette étude effectuée auprès de Sage femme montre aussi que ces difficultés peuvent être d’ordre culturel. En effet, les rituels chinois de maternité et de naissance, incitent à des pratiques contre indiquées en occident. Découvrez dans cette étude d’une part quels sont ces rituels et d’autre part, comment sont-ils perçus, compris par les Sages-femmes. 

Dans l’ouvrage : La Chine à Paris, Richard Beraha voit dans le fait que la mère conserve pendant les 40 premiers jours du nourrisson, un lien plutôt distant avec son enfant, avec en parallèle une prise en charge du bébé par une large parentèle, un des éléments différenciant et explicatif du type de relation au sein des familles originaires de Wenzhou.

À lire. 

 

Asiatiques de France, un film réalisé par Laurence Jordan.

Le documentaire. 

Voir le premier épisode : France 5 replay.

 

«La composition de cette organisation, parfaitement structurée, hiérarchisée, avec son plus haut responsable installé en Chine et des cellules indépendantes opérant dans différents pays, dans le plus grand hermétisme, a compliqué l'enquête», souligne le communiqué.

Le Matin 11 août 2013

Encore trois touristes chinois agressés à Paris

Le Parisien, 21 juillet 2013


Un acte raciste : un de plus.....voir dans les articles à la "Une", il y a quelques semaines...."Les asiatiques de France victimes d'une délinquance et d'une violence spécifiques !"


La Chine s'inquiète pour ses ressortissants en France et Manuels Valls, Ministre de l'intérieur, dénonce, pour la première fois, un acte xénophobe. ! 


Racisme : quand la Chine se fâchera Sud Ouest 22 juin

 Sacha Lin A.J.C.F.  « Depuis une dizaine d’années, les médias contribuent à répandre cette image d’envahisseurs… comme si nous étions tous forcément milliardaires. Quand un Chinois reprend un domaine viticole, il a droit à une pleine page dans les journaux, mais si c’est un Américain qui rachète la moitié de Bordeaux, là, personne n’en parle. »

 

Les étudiants chinois agressés à Bordeaux invités par le Conseil régional  France 3  21 juin. Que s'est-il réellement passé ?  Sud-Ouest 

Y-a-t-il un sentiment anti-chinois en France ? L'express 18 juin

Sympathie mitigée en Chine pour les étudiants agressés en France : Le Monde, 16 juin

La France jugée " vraiment dangereuse" RTL ; 

L'Ambassade de Chine condamne fermement l'agression, French China CN ; 

 

14 à 16 juin 2013 : Le Monde ; Radio Chine International ; Le Nouvel Obs ; Libération

Chine Information ; Le Parisien ; France TV Info ; RFI

 

Interview de Richard Beraha sur Atlantico, 19 février 2013. 

"En moyenne, les sondés ont été victimes d’un peu moins de deux agressions depuis leur arrivée sur le territoire français. Plus de la moitié d’entre eux ont subi des agressions verbales ainsi qu’un vol, que ce soit en pleine rue ou dans un lieu public. On a également constaté que 39% des personnes d’origine chinoise ont été agressées physiquement, agression résultant souvent d’un vol, singulièrement de téléphone portable. 39% ont été cambriolées et 19% agressées à leur domicile".


Groland fait peur aux touristes chinois DivetissonsNous.com

Voici une blague qui malheureusement peut être pris au premier degré et par certains européenes et par certains chinois ! 

 

Qui sont les chinois de France ? Comment vivent-ils ? Quelle est leur économie ? Leur degré d'intégration sociale ? 

gbtimes, Radio Chine International, 04 juin 2013. 

Cette opération aurait dû se dérouler il y a un mois. Mais elle avait été reportée à la demande du ministère de l'Intérieur : le Président Hollande allait alors effectuer un déplacement officielle en Chine. RTL 31 mai 2013 ; Europe 1

 

Des cercles de jeux clandestins à Paris, Le Nouvel Obs 31 mai 2013 ; Libération 1 juin 2013 ; Le Monde

 

La marieuse chinoise de Tours était trop belle ! Mais que ce passe t-il à Tours autours des mariages chinois ? Le Monde, 7 juin 2013.  


Espagne : des parentes éloignées du Roi mises en examens dans le cadre d'une vaste enquête sur un réseau présumé de mafia chinoise, BFMTV, 11 juin 20123


Une question 

De temps en temps, la presse se fait l'échos d'opérations policières concernant les "chinois", de la découverte de réseaux mafieux, de passeurs, de proxénètes...

D'autres fois, on nous dit avoir arrêté des bandes qui attaqueraient des populations asiatiques....

Mais ce qui est surprenant, c'est que nous n'avons pratiquement jamais les tenants et les aboutissements sur ces actions : les faits étaient-ils avérés ? Cela a t'il donné lieu à des décisions de justice ? 

Par exemple, le 26 février 2013, Le Parisien : "À Paris, il séquestraient et volaient des commerçants asiatiques : un gang ultra violent, surnomé "Terreur au soleil levant" a semé durant des mois la terreur dans la communauté asiatiques. Cinq hommes viennent d'être arrêtés". 

 

En ces temps gris, un peu d'humour : La chanson de la mafia chinoise de Belleville ! Voir sur YOUTUBE.


En enregistrement plus profesionnel : "La mafia chinoise attaque Le Parisien !" par jphy



De nouvelles mesures pour protéger les touristes à Paris Le Point 11 juin 2013

 

Homicide lundi soir dans un restaurant chinois du 20e arrondissement  

20 Minutes      11 juin 2013

 

En Essonne, les clients d'un restaurant chinois ont été dépouillés par des agresseurs armés et cagoulés. Quatre jeunes hommes en garde à vue. Liberation, 2 juin 2013. 

BFM TV, 3 juin 2013 ; France Info, 2 juin 2013 ; 

 

Les grands du luxe s'inquiètent de l'insécurité à Paris : comment combattre les agressions à la chaîne des chinois et asiatiques dans la capitale française ? Le Figaro, 24 mai 2013. 

 

Cannes : un magnat chinois pointe l'insécurité qui règne en France

"La sécurité publique en France est vraiment mauvaise et, face à une telle arrogance, il ne faut pas hésiter à ne pas venir à un tel festival!", s'est également emporté M. Zhang, au sujet de ce qu'il a qualifié d'"expérience dramatique".

Paris Normandie, le 20 mai 2013, Libération 20 Mai 2013, Yahoo Actualités 20 mai 2013. 

 

Interview de Richard Beraha sur Atlantico, 19 février 2013. 

"En moyenne, les sondés ont été victimes d’un peu moins de deux agressions depuis leur arrivée sur le territoire français. Plus de la moitié d’entre eux ont subi des agressions verbales ainsi qu’un vol, que ce soit en pleine rue ou dans un lieu public. On a également constaté que 39% des personnes d’origine chinoise ont été agressées physiquement, agression résultant souvent d’un vol, singulièrement de téléphone portable. 39% ont été cambriolées et 19% agressées à leur domicile".


La Chine inquiete pour la sécurité de ses touristes à Paris : 23 touristes ont été détroussés mercredi après leur arrivée à l'aéroport de Roissy. 

 

L'Association du Tourisme de Chine a exprimé, samedi, son inquiétude à l'égard de la sécurité des touristes chinois en France. Un fonctionnaire de l'association a exhorté les autorités françaises à renforcer la protection des touristes chinoisCRI Online, 25/03/13


Centre d'informations Internet de Chine 2 avril 2013 ; Le Quotidien du Peuple 30 mars 2013. 

  Libération, 13 avril ;  Métro ; Radio Chine International ; Le Nouvel Observateur 23 mars 2013 ; Le Parisien 26 mars 2013 ; 

 

Les touristes de l'empire du Milieu chouchoutés : "on a frisé l'incident diplomatique". Le Monde 12 avril 2013. 

 

" La Chine à Paris" est un ouvrage très éclairant et important aujourd'hui sur les migrations chinoises et la "mondialisation par le bas" - pour reprendre l'expression de Alexandro Portes - qui permet de comprendre les modes de production de dynamiques marchandes sur une diversité d'espaces transnationaux où des acteurs individuels et collectifs porduisent des compétences migratoires, de mobilisation économique et des manières de "prendre place" dans des sociétés différenciées.

Lire

Références bibliographiques de Laurence Roulleau Berger

Organisé par l'Association : " Chinois de France - Français de Chine", et animé par Marie Poinsot, rédactrice en chef de la Revue : "Hommes et Migrations"

45 rue de Tourville 75020 Paris

Invitation

Une séance de signature avec l'auteur aura lieu ce jour en partenariat avec la librarie : "Le genre Urbain"

 

Cet événement fait partie de la 39 ème édition du festival " Les Uns chez les Autres", Chinafrique à Belleville, Paris 19ème : Parcours urbain d'art contemporain dans le quartier de Belleville à Paris. 

Pour le programme : Site Mairie de Paris ; Dossier de presse avec toutes les adresses des manifestations. 

Un dossier papier et vidéo de Marketing Chine, 4 janvier 2013.

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’ASSOCIATION DES JEUNES CHINOIS DE FRANCE (AJCF)

 

Paris, le 10 décembre 2012

 

Dans son édition datée du 23 août 2012, le magazine Le Point dirigé par Franz Olivier Giesbert a publié un article intitulé "L'intrigante réussite des Chinois en France" qui détaille, notamment "Les 5 commandements de l'entrepreneur chinois". 

 

Cette publication a entraîné un émoi légitime, notamment chez les jeunes issus de l'immigration chinoise, en raison des clichés racistes qu'elle véhicule. L'AJCF a sollicité SOS Racisme pour poursuivre en diffamation raciale publique Franz Olivier Giesbert, en sa qualité de Directeur de la publication du Point.

 

Une citation directe a été déposée, pour laquelle une première audience est prévue le :

24 janvier 2013 devant la 17ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris

 

"C'est la première fois en France qu'une plainte est déposée pour une diffamation raciale visant les Français d'origine chinoise, explique Rui Wang, Porte-parole de l'AJCF. Nous remercions SOS Racisme d'avoir accepté de déposer cette plainte, qui a pour nous une valeur de symbole. C'est un jour historique pour toutes populations d'origine chinoise vivant en France. Nous ne pouvons pas accepter d'être traités comme des criminels en raison de notre origine, comme le fait Le Point. Nous payons nos impôts comme tous les autres citoyens. Nous avons une famille et nous avons des valeurs comme tous les autres citoyens. Nous sommes des Français comme les autres."

 

Rui Wang, Porte-Parole

06 03 37 75 53



Les médias en parlent le 10 décembre 2012 : Le Monde Métro ;  BFM TVLe Figaro ; France TV Info ; Newring ; Ozap ; French China.org.cn ;

La presse chinoise s'interesse aussi à F.O.G. et ne voit aucun humour dans ses propos ! Dailynews Sina. 23 janvier 2013. (en chinois).
 

Voir l'article controversé du Point , de Jérôme Pierrat.

 

Franz-Olivier Giesbert, patron du Point, parle d'humour ! Canal +, sous l'impulsion de l'Association des Jeunes Chinois de France, dénonce le racisme ambiant envers les chinois de France dans les médias, ainsi que la sous représentation des minorités asiatiques dans ces mêmes médias, !  Voir le reportage sur Canal +

 

"Pour cette raison, nous demandons au Point la publication de ce courrier en vertu du droit de réponse,  ainsi que des excuses publiques et la parution d’un rectificatif. A défaut, un collectif d’association est d’ores et déjà mobilisé, et nous n’hésiterons pas à solliciter la condamnation de cet article en justice."/ Lettre recommandée de l'A.J.C.F à F.O. Giesbert. 8 octobre 2012.

 

 

Ce magazine fait son fond de commerce en stigmatisant les étrangers  Lire 1 novembre 2012

 

"Cʼest symptomatique dʼun journalisme qui privilégie lʼinsinuation sur la connaissance, lʼamalgame sur la rigueur, une forme de populisme attachant à lʼétranger des clichés stigmatisants, refusant de mettre en évidence les aspects historiques, politiques, économiques, sociologiques au profit de slogans réducteurs générant le soupçon et la peur"      Richard Beraha, interrogé par le journaliste Jérôme Pierrat, répond par un courrier public.

 

"En tant qu’un interviewé, je regrette beaucoup que mes propos soient tronqués et ainsi sortent de leur contexte"  Junliang Pan, auteur de La Chine à Paris.

 

Et l'analyse du site Arrêt sur Image : "Il semblerait que certains journalistes se laissent encore aller à des clichés très discutables sur les chinois vivant en France. De telles fines allusions seraient impensables pour parler d'autres..." Lire Arrêt sur Image, 9 octobre 2012. 

 

 

"La communauté chinoise est scandalisée par un article du Point et demande un droit de réponse à l'hebdomadaire et des excuses de Franz-Olivier Giesbert". Les Inrocks, 10 octobre 2012.

 

Quelques exemples de la façon dont certains médias stigmatisent les "chinois". 

 

Reportage / Interview réalisé par Constantino de Miguel pour la chaîne internationale chinoise CCTV News ( in english ), décembre 2012.

Interview d'un opticien, de Sacha Lin et de Richard Beraha : Voir

Interview de M. Wang à Aubervilliers : Voir

Interview de Sacha Lin, Président de l'Association des Jeunes Chinois de France : Voir

Interview de Richard Beraha, à propos de : " La Chine à Paris " : Voir


CNA Global View, Agence de presse de Taiwan, novembre 2012, Voir reportage sur les chinois de Paris avec Interview de Richard Beraha et présentation de l'ouvrage : La Chine à Paris"   法國神祕社群 華人低調經商  Voir (en chinois) 

 

Voir aussi la rubrique Presse et Médias avec des liens sur Radio Chine Internationale, Le Pont, Sing Tao Daily, Planete Chine...

Le sociologue Sébastien Chauvin, maître de conférences à l'université d'Amsterdam et co-auteur de On bosse ici, on reste ici ! La grève des sans-papiers : une aventure inédite, (La Découverte, 2011) commente la portée de la nouvelle circulaire. 

Sans-papiers : "La circulaire Valls reste dans l'arbitraire du cas par cas". Le Monde.fr. 29 novembre 2012. 

 

"Quelques avancées dans la cirulaire Valls : plus de quota et de politique discrétionnaire en fonction des Préfectures, titre de séjour pour les parents en France depuis 5 ans avec des enfants scolarisés depuis trois ans, dépôt de dossier possible même si les deux parents sont sans-papiers, régularisation par le travail selon l'accord CGT - gouvernement   (juin 2010) avec suppression de la liste des métiers... 

Mais plusieurs questions se posent :

- celle des familles ayant moins de 5 ans de présence en France avec des enfants scolarisés

- l'annonce que le nombre de régularisation sera identique à celui du gouvernement précédent (environ 30 000). Quand on sait qu'il y a en France entre 350 000 et 500 000 personnes concernées ! Il restera donc encore de nombreux sans papiers, inexpulsables parce qu'avec enfants scolarisés et qui ne pourront pas contribuer aux cotisations sociales et s'insérer normalement dans la société française. Cela créé une culture de la clandestinité préjudiciable au vivre ensemble. 

 

Nous attirons votre attention sur le fait que la circulaire du 28 novembre 2012, disponible ci-après, n'est pas une « circulaire de régularisation des sans-papiers», comme elle a pu être abusivement présentée. Comme son nom l'indique, elle se contente d'interpréter les dispositions du Ceseda permettant l'admission au séjour d'étrangers en situation irrégulière. C'est pourquoi le ministère de l'intérieur explique qu'il n'y aura pas plus de régularisations que par le passé (30.000 par an). La circulaire en pdf

 

Les critères de Valls Voir TF1 28 novembre 2012 


"La nouvelle circulaire comporte des avancées", a estimé Francine Blanche de la CGT. "Elle permet notamment de changer d'employeur". Au final, "c'est moins confus que ce qu'on avait avant, mais c'est encore trop compliqué", a ajouté Mme Blanche. "On se méfie terriblement de l'effectivité de la circulaire. Comment sera-t-elle appliquée en préfecture?"

LE HUFFINGTON POST 28 NOVEMBRE 2012

 

Manuel Valls entrouve la porte de la régularisation. Le Monde, article d'Élise Vincent, 28 novembre 2012.

 
Immigration : Valls publie de nouveaux critères pour régulariser les sans-papiers Libération 28 novembre 2012



«Dès décembre 2011 un actuel ministre m’a expliqué que l’immigration ne devait pas apparaître pendant la campagne, car c’était trop dangereux et trop facile à exploiter pour la droite. Le gouvernement reste sur cette ligne hyper frileuse, très défensive»

"l’immigration est surtout un sujet exploité politiquement (encore plus lorsqu’il est attisé par l’extrême droite) mais absolument pas pensé par rapport aux besoins réels du pays."

Libération 27 novembre 2012

 

Les sans-papiers chinois en guerre contre le travail au noir : " On s'est syndiqués pour avoir des papiers" Lire dans Médiapart, 27 novembre 2012


Lire l'article de Wenjie GU (en chinois) sur le rassemblement dans le journal Sing Tao Daily

 

Télécharger la vidéo sur le rassemblement avec l'interview de Donatien Schramm, chapeau chinois sur la tête, à la sortie du journal : "un dialogue de sourd".

 

Des chinois manifestent devant le parisien après un article sur la mafia asiatique :

"Une délégation a été reçue par Jacques Lallain, secrétaire général des rédactions du journal. Les deux parties semblent ne pas s'être entendues, l'une parlant de généralisation et d'amalgame, l'autre d'article traitant spécifiquement de la mafia."

Citizenside 21 novembre 2012. 


"Français d'origine chinoise, ils disent NON aux clichés. Les jeunes, en première ligne sur le sujet, prennent peu à peu la parole, rompant avec certaines traditions familiales"

La Croix, 21 novembre 2012

 

La chanson de la mafia chinoise de Belleville ! Voir sur YOUTUBE.


En enregistrement plus profesionnel : "La mafia chinoise attaque Le Parisien !" par jphy

"un milliard 3 le peril jaune , c est la mafia moi pas francais travail comme des fourmis , c est la mafia tok tok c est nous les chinetok , c est la mafia pas besoin de jolie filles , des mamies sur le trotoire , c est nous la mafia ref mystérieuse disprition de chiens , c est la mafia les chinoiseries a base de riz , c est la mafia les casse tetes chinois , hé ! c est la mafia qui a inventé la poudre ? c est la mafia ref ..


"Alors, nous, chinois ou citoyens français concernés par ces attaques injustes et fermement attachés aux lois de la République Française qui nous a accueillis, allons nous prêter au jeu de la caricature par un rassemblement parodique, auto dérisoire et revendicatif organisé devant le siège du Journal le Parisien. Car cet acte symbolique nous semble la meilleure arme contre la généralisation, qui stigmatise, qui est facteur de xénophobie et qui nous touche dans notre honneur et nos activités professionnelles". 


Le rassemblement est organisé par Apari et chinois de France - français de Chine ;  COMMUNIQUÉ.  



Une vidéo beaucoup moins drôle, un humour gras basé sur des stéréotypes : "les chinois contre attaque !" Voir sur YOUTUBE

Le racisme anti-chinois s'expose aujourd'hui au plein jour, générant du soupçon et des stigmatisations ressenties par toute la population, notamment commerçante. Vous trouverez plus avant les articles les plus diffamants de ces derniers jours : Le Point, Le Parisien et le Courrier Picard

Plusieurs projets de riposte sont en cours. Nous les dévoilerons sur ce site au fur et à mesure de leur programmation : demande de droits de réponse, actions en justice contre certains médias, manifestation la semaine du 19 novembre…

 

Dérapage de Jean-Luc Petitrenaud sur France 2, le 16 novembre 2012

"Ca, ça va faire le buzz, c'est du racisme ça ! C'est un peu limite !" a plaisanté Elie Semoun dès la première imitation de Jean-Luc Petitrenaud. Mais dès que ce dernier réitère, Bruce Toussaint s'agace. "Arrêtez avec ça... Pas de caricature raciste, c'est un peu embêtant" lâche-t-il, rejoint par un "Stop le racisme anti-chinois !" de Clémentine Autain. "Ca peut choquer des gens" précise l'animateur de "Vous trouvez ça normal ?!".

Après Le Point, le Parisien profite de la journée des soldats (11 nov) pour sonner la charge contre les chinois, tous mafieux ! 

Lire le pseudo article du Parisien, fait d'amalgames et de généralisations (voir plus bas celui sur la diaspora chinoise en Espagne, du même type). Ce journal est un des seuls à ne pas avoir informé ses lecteurs sur la sortie en 2012 de l'ouvrage : "La Chine à Paris", qui répond pourtant de façon précise à la question : comment achetent ils leur commerce ? (voir détail dans l'artile de Capital du  29 octobre 2012)

Une réponse argumentée devrait être apportée à ce qu'il est difficle, à ce stade, d'appeler du journalisme. Lire la 1er page et l'article : Plongée au coeur .....


Lettre publique de Richard Beraha au journaliste du Parisien et à sa direction de rédaction : 

"Je viens de lire votre article sur la mafia asiatique, qui cause un grand émoi dans les communautés asiatiques, qui se sentent à nouveau stigmatisées dans leur ensemble". Lire la suite  (reproduction du courrier dans journal chinois) ; Lire la traduction en chinois dans Regards sur la Chine.

 

Lettre ouverte de Tamara Lui, Directrice du bureau parisien du journal chinois Singtao Daily :

" La communauté (chinoise) a des défauts et des qualités, mais a dans l'ensemble encore beaucoup d'effort à faire sur le chemin de l'intégration. On a beau organiser des colloques pendant des années ou écrire des livres pour expliquer le fonctionnement de ces étrangers, vos articles erronés et sensationnalistes balayent tous nos efforts." Lire 

 

IL SEMBLE QUE CETTE OPÉRATION JOURNALISTIQUE, SUR LA BASE D'INFORMATIONS POLICIÈRES, NON ÉTAYÉES À CE STADE, AIT ÉTÉ CONJUGUÉE AVEC UNE DESCENTE DE POLICE DANS LES RUES ET LES MAGASINS (RESTAURANTS, BOUTIQUES...) DES QUATRE CHEMINS DANS LE 93 LE MERCREDI 10 NOVEMBRE. 


Le Courrier Picard en date du 14 novembre reprend malheureusement une partie des informations du Parisien et dénonce directement un couple de jeunes chinois commerçants avec l'utilisation de leur image sans leur consentement. Ils sont aujourd'hui très gênés et craignent que la clientèle va dorénavant les fuir. L'article essaye de comprendre, à partir de la ville d'Amiens, pourquoi les commerçants chinois s'installent en province : "Ce commerce chinois qui intrigue". 

La raison évidente pour laquelle les derniers migrants arrivés et régularisés vont en Province : les pas de porte et les loyers sont moins chers et la concurrence un peu moins forte. S'ils étaient de riches mafieux, ils s'installeraient plutôt aux Champs Élysées. Lire l'article qui se conclut toutefois par : "Il n'y a pas encore de péril jaune !"

 

Le monde.fr, 14 novembre 2012 : " Les magasins de prêt-à-porter chinois, nouveaux temples du shopping". Une enquête sur l'ouverture de boutiques de PAP en Province qui montre que les principaux critères de réussite de ces magasins sont une bonne adaptation en termes de produits et services aux attentes et besoins diversifiés de la clientele, comme la mobilisation de toute la famille pour la réussite. 

SONDAGE NOVEMBRE 2012 DANS 14 PAYS 

65% des français considèrent la Chine comme une menace. Seuls 24% se représentent ce pays comme une opportunité (50% des allemands, 56% des anglais, 42% en Europe)

LA CHINE : MENACE OU OPPORTUNITÉ ?  

La plupart des allemands considèrent la Chine comme un partenaire politique et économique CRI 2 novembre 2012

 

Atlantico, 15 novembre 2012 : Une des hebdos, affiches dans le métro...l'islam est omniprésent, mais qu'en est-il des Asiatiques, cette autre migration majeure et silencieuse ? 

Un interview de Pierre Picquart, pleins de ponsifs culturalistes (mêmes positifs), comme si les chinois représentaient une alterité fondamentale aux français. Il se trouve que les migrants ont des objectifs simples : travailler, nourrir leur famille, s'élever socialement...comme bien d'autres avant eux. La globalisation rend de plus en plus suspect cette façon de considérer les groupes ethniques uniquement au travers la culture supossée de leurs descendants. Le confucianisme a maintenant 2000 ans et bien des eaux sont passées sous les ponts ! 

 

 

 

 Sur le livre...

"Sortir des fantasmes sur les chinois de France et appréhender les réalités de la globalisation de l'économie",

Dans le premier ouvrage franco-chinois sur la dispora Wenzhou de France, réalisé par une équipe internationale et pluridisciplinaire, vous trouverez des élements de réponses aux questions suivantes :


- Pourquoi, la migration chinoise, notamment celle de Wenzhou, (comme toutes les migrations entrepreunariales) est utile à la France dans ce monde globalisé où capitaux et marchandises, contrairement aux hommes, circulent librement ? 

 

- Quel est le processus qui amène ces migrants pauvres sans papier - ces prolétaires commerçants - à devenir chef d'entreprise en quelques décennies ? Comment les wenzhous financent leurs commerces ? 

 

- Quelles sont les caractéristiques de cette économie chinoise en France (et en Europe), ses atouts, ses fragilités, ses potentialités ? 

 

- Quels sont les freins (endogènes et exogènes ) à l'émergence et à la visibilité des minorités asiatiques et plus particulièrement chinoises dans la République française, culturels, sociaux et aussi et surtout politiques ? 

 

- Comment refonder les politiques d'immigration, d'accueil des étrangers, d'intégration citoyenne pour faire face aux nouveaux enjeux de la migration internationale et ainsi mieux la réguler et profiter de l'économie mondiale ? 

 

- Qu'apprendre de la Chine et de sa migration centenaire ?

 

Mais aussi : 

 

- Entre hasard et nécessité, comment a émergé, s'est développé (et s'est arrêté, s'est transformé) le mouvement social des migrants Wenzhou en situation précaire ? (Liwen Dong, fondateur de Hui Ji)

 

- Combien sont les chinois de France et vivent-ils ? (Giulio Lucchini, géographe)

 

- Quel est l'histoire des migrants de Wenzhou, leur culture, leurs religions et les évolutions en Chine comme en diaspora ? (Junliang Pan, historien des religions)

 

- Quel est le regard des cercles politico économiques et universitaires de Wenzhou sur la migration, en partie clandestine, en Europe ? Pourquoi préconisent ils une politique de naturalisation pour faciliter l'intégration ? ( Shicheng, Xia Fengzhen)

 

Pour contacter les auteurs, utilisez le formulaire de contact sur cette page.


Pour contacter l'attachée de presse des Éditions Robert Laffont :

Catherine Bourgey, Tel 01 53 67 14 54, mail : cbourgey@robert-laffont.fr

 

Sur le site

 

Le site : « lachineaparis.fr » vise à faire connaître le travail de Recherche Action Participative de l’équipe de l’ex Association Hui Ji autours de l’ouvrage : « La Chine à Paris : enquête au cœur d’un monde méconnu » chez Robert Laffont.

Il recense par ailleurs une grande partie des travaux de recherche sur la diaspora chinoise en France, plus spécifiquement originaire de Wenzhou.

Il relaye également quotidiennement des informations ayant traits :

- aux mouvements sociaux chinois en France et en Europe, notamment des Associations Républicaines ;

- à la participation citoyenne de la diversité asiatique dans la République ;

- aux informations de la région d’origine Wenzhou, permettant de mieux saisir l’économie en mouvement de la Chine et de ses répercutions sur la diaspora ;

- aux politiques publiques sur l’immigration en France et dans le monde ;

- aux relations franco chinoises.

 

Pour tout contact avec les responsables du site ou proposer des articles et des informations http://lachineaparis.fr/index.php?page=contact

 

On the site

 

The site "lachineaparis.fr" is to showcase the work of Participatory Action Research Team of the former Association Hui Ji goshawks of the book: "China to Paris: survey in the heart of a world unknown" Robert Laffont.

It also identifies much of the research on the Chinese diaspora in France, more specifically a native of Wenzhou.

It also relays information with daily features:

- Chinese social movements in France and Europe, including Republican Associations;

- Citizen Participation of Asian diversity in the Republic;

- The information in the Wenzhou region of origin, to better understand the changing economy of China and its repercussions on the diaspora;

- Public policy on immigration in France and around the world;

- French relations with China.

 

For contact with site managers or submit articles or information for publication

http://lachineaparis.fr/index.php?page=contact